MEMORIA

janvier 2020
keyboard_arrow_down

MEMORIA

Dans le courant des années soixante-dix, plusieurs dictatures militaires se sont instaurées dans les pays latino-américains pour éradiquer l’action de mouvements politiques et sociaux jugés « subversifs ».

En Argentine, le régime du général Jorge Videla a fait plus de 30 000 disparus.

« Presente, Ahora y Siempre. »

EN PRÉAMBULE




Le «Proceso de Reorganización Nacional» (Processus de réorganisation nationale) est le nom que s’est officiellement donné la dictature militaire argentine de 1976 à 1983. Le régime qui s’initia avec la junte militaire du Général Jorge Rafael Videla fut responsable de la mort ou de la disparition de 30 000 personnes: les desaparecidos.

La compagnie Ardiente, présente une performance immersive, une expérience sensorielle et une installation sur la réappropriation de cette mémoire collective.

Déconseillée au moins de 16 ans et aux personnes à la mobilité réduite, atteintes de claustrophobie ou épileptiques.

Diverses présentations : Au Drak’ Art de Grenoble (2018), au 328 de Montpellier (2019), à la Maison Pour Tous Léo Lagrange dans le cadre du festival CapartNAÜM (2018) à Montpellier et au Do Tank de Montpellier ( 2020).

Lien vers le teaser de Memoria : https://www.youtube.com/watch?v=2ZCvl2iAFvA